Bonne bouffe et vent frais

Jour des français… Mais avant cela, petit rappel des événements récents. Dimanche a été jour de promenade, puisqu’on a emmené les cousines de Ben mouiller près d’une petite île dans la baie de la Baule. Au programme, déjeuner (à 12 !), et surtout baignade autour du bateau. Les enfants ne sont pas en reste, qui, à l’exemple de Ben, se jettent depuis les coques avant pour sauter dans l’eau avec des cris d’indiens ! Joli spectacle, qui permet aux bidous de se défouler un max avant de repartir vers la marina. Lundi tranquille, plage sous un vent à décorner les bœufs, à croire que c’est une habitude sur ces côtes où le bronzage basique du type « beach potato » n’est pas vraiment à la mode… les enfants ont par ailleurs débuté des cours de voile au club des Albatros où Ben a fait ses débuts en tant que prof de voile… Vieux souvenirs ! Théo et Sacha adorent manifestement, surtout que le moniteur a assuré Théo qu’il aurait un optimiste à lui tout seul le lendemain, vu qu’avec Sacha, leur bateau était trop lourd et se déplaçait trop lentement… Il aurait dû savoir que le gabarit québecois et surtout Morel ne permettait pas d’autre option !

Le moment le plus spécial de ces derniers jours reste cependant sans conteste notre arrivée spectaculaire d’hier matin. Nous avions prévu d’emmener les enfants en annexe jusqu’à la plage pour leur cours qui débutait à 9h, au lieu de la demi heure de marche qui nous séparait du club. Qu’à cela ne tienne, on descend le moteur de 50kg, on embarque tous, et là… le moteur cale… Ben s’énerve un peu, mais on finit par décoller. Arrivée vers la plage, où de beaux rouleaux déferlent sur le bord. Ben ne se souvient pas assez vite qu’il faut dans ce cas faire des arrivées à toute vitesse pour débarquer directement sur le sable avec l’annexe, et on se retrouve à petite vitesse derrière une vague qui va… retourner le bateau ! Trempés, les petits Morel ! On en est quite pour une belle trouille… et un bon bain de mer. Puis on embarque Valérie (la sœur de Ben) et sa petite famille pour une ballade dans la baie, mais on mangera au quai, parce que Murphy a un peu trop frappé et qu’on regarde avec inquiétude le vent prendre des nœuds sans nous demander notre avis. Le soir est aussi épique, puisque Ben décide de passer un moment dans un des bars de la marina pour lire un peu et boire un coup tranquille tout seul. Ne le voyant pas apparaître vers 23h, je file faire mon enquête de terrain… pour le retrouver savourant une bonne bière avec un de ses vieux potes d’il y a 20 ans, un prof de voile comme lui qu’il a rencontré par hasard. D’ailleurs, ce soir là, il aura revu plusieurs gars et ils se sont fait une soirée retrouvaille, genre « bedaine abdos kronenbourg – et crâne dégarni » qu’ils ont tous adoré. Vers 2h du mat, le voilà qui roule plus qu’il ne marche jusqu’au bateau où je dors comme une souche !

Aujourd’hui, c’est jour de grande marée, et ils prévoient aussi une petite tempête pour ce soir, alors on prend ça cool et on se carapate, bien contents d’être en marina. On se fait aussi un festin de fruits de mer, et les gars engouffrent avec bonheur moules et bigorneaux (enfin, excepté Laé qui fait encore la fine bouche).

(Visited 47 times, 1 visits today)

2 réflexions au sujet de « Bonne bouffe et vent frais »

  1. Coucou!

    On est dans un petit bar de Locmiquelic, super sympa, il crachote dehors et on s apprete a prendre un bon petit repas…. J ai pense a toi: on a fait un tour a Lorient en taxi pour trouver un magasin d accastillage, et le chauffeur nous a fait la visite guidee, tu aurais adore!!! C est plate que tu sois pas dans le secteur, ca aurait ete chouette 😉
    On t espere en super forme, profite bien de la chaleur de montreal, ici, c est pull chaud et coupe vent! (une copine m a refilee une vareuse Le Glazic d enfer!)
    Bisous
    fann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.