Invasion de coccinelles

Les cours continuent, et on peut même affirmer que l’on fait des progrès, si l’on excepte les 2 dessalages d’aujourd’hui, qui m’ont laissée frigorifiée et dubitative sur la fin de la semaine… Ceci dit, nous avons embarqué cette fois mon frère David dans l’aventure, et il a paru aimé la plaisanterie, malgré un aspect humide assez clair… Une petite note colorée dans ces vacances : invasion de coccinelles sur la région depuis notre arrivée, alors on s’habille de ces petites bêtes charmantes qui recouvrent tout. Le mieux, c’est de prévoir les vêtements noirs ou bleus, c’est du meilleur effet pour les contrastes ! Les enfants quant à eux s’éclatent en voile (optimist) et Laé va à la pêche avec sa monitrice qui emmène son petit groupe d’explorateurs faire des missions de reconnaissance le long de la côte. Demain, on récupère David (un vieil ami à moi) et sa copine pour filer sur l’île d’Oléron à la voile.

Soirée exceptionnelle, puisque Ben a décidé de nous offrir un repas de roi : il part acheter avec Daddy 6 kg de homards bretons que le poissonnier nous accommode à sa façon. Recette de homard à la mode de Loctudy : couper les homards vivants (pas bon pour le karma, tout ça…) dans la longueur, et les saupoudrer d’un piment doux (ex. piment d’Espelette). Ensuite, les mettre au four 10mn ainsi assaisonner, et les sortir. Les flamber au whisky, avant de les badigeonner de crème fraîche (c’est du garanti « 1000 calories-cuiller »). Les recuire 10mn, et déguster. Eh bien le résultat est tout à fait épatant, et on pense même avoir supplanté le homard canadien (on prend des risques en écrivant ça, les québécois vont sans doute nous faire la gueule, mais je ne sais pas mentir !). De toute façon, avec l’énergie qu’on dépense sur l’eau à dessaler en cata, on a bien besoin de notre petite enveloppe de graisse !

(Visited 45 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.