En route pour Oléron

Petit marathon qui débute à 7 heures pour démarrer la préparation de notre périple vers Oléron et même Madeire. Je file faire les courses avec maman, puis s’ensuit l’impitoyable séquence rangement en liquidant tous les emballages pour ne pas se charger inutilement de cartons qui ne tarderont pas à prendre l’eau et à nous apporter un bon lot de bibittes. Ensuite, dernier cours de voile où je jubile : presque pas de vent, je suis à la barre et mes erreurs n’ont pas les conséquences désagréables qui nous envoient habituellement à la flotte en moins de deux. On fait même la course contre Yann et on gagne, ô victoire !

Ensuite, on réceptionne David et sa copine Inès pour un embarquement immédiat. En fait, David (mon frère) accompagne avec sa copine Vinciane les parents qui nous déposent un paquet de linge in extremis. Les deux montent sur le bateau, Vinciane visite, et finalement après être repartis avec les parents vers la maison familiale, décident sur le pouce de venir avec nous pour rejoindre Oléron. Nous avons donc un sacré équipage pour assurer le quart de nuit qui nous attend ! Avant de larguer les amarres, Yann et Charles viennent prendre un apéro pour fêter le départ, puis on part tranquillement avec très peu de vent dans les foufounes… Résultat : traversée qui va se faire au moteur tout du long, faute de vent ! Mais quarts de nuit super sympa, à 2 pour ne pas trop s’ennuyer. Vinciane et David vont d’ailleurs y prendre goût au point de se fixer des petits défis : pendant leur quart, ils passent leur temps à repérer les bateaux à l’horizon, leur donne un petit nom, tentent de deviner leur cap et la distance par rapport à Lam. Ils sont « au taquet », et s’éclatent visiblement ! Ça laisse présager à David de vrais moments de bonheur pour la traversée de l’Atlantique avec Ben en Décembre prochain…

(Visited 34 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.