Oléron

Oléron sous ses plus beaux aspects, on se prélasse, on fait les courses au marché, on profite du beau frère, de sa blonde Michèle, et de leurs amis Claude et Chantal. Le lundi, on loue des vélos et on les suit sur les routes de l’île que l’on trouve magnifique, encore plus belle que Ré parce qu’aux paysages plus variés et vraiment splendides de lumières et de marais cachés. Souvenir de promenade un peu épuisant pourtant, puisque Thierry, carte en main, nous fera prendre un raccourci qui nous rallongera finalement considérablement la route, jusqu’à ce qu’en fin de compte, on ait roulé pas loin de 45km ! Théo et Sacha se seront débrouillé comme des chefs tout le long, même si dans le cas de Sacha, la main secourable de Claude n’aura pas été inutile dans les moments de fatigue… Mardi, aller retour à La Rochelle pour de petites réparations et pour récupérer Jean, notre équipier (et beau frère) pour la traversée vers Madeire. C’est là qu’on se fera dire qu’on a déjà une pièce endommagée sur le safran (un peu vital, tout de même) et qu’il faut en commander une sous peine d’avarie sévère pour la traversée… Coup de chance, on réussit à commander la pièce à Lagoon, malgré la fermeture de l’entreprise pour le congé annuel (entre nous, fermer en pleine saison, c’est quand même risqué…). Alors on charge des gars de Bénéteau d’aller farfouiller dans l’entrepôt Lagoon pour envoyer le truc qui manque. Manque de bol, ils envoient la mauvaise… Mais jeudi, quand on retourne à la Rochelle, ils ont finalement envoyé la bonne puisqu’ils s’étaient trompés de référence la 1ère fois ! Donc ils ont pris la mauvaise référence, mais s’étant trompé de pièce, ils ont finalement envoyé la bonne ! Un exploit que nous applaudissons gaiement et tout est installé. Départ prévu le lendemain matin.

(Visited 45 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.