Rencontre fortuite et exceptionnelle

Hier, la balade fut encore grandiose. Nous avons suivi dans la montagne une levada, petite rigole qui court le long de la paroi pour acheminer l’eau depuis les sommets jusqu’aux terres cultivables. Ingénieux, et très beau. Les murs qui longeaient le petit chemin étaient couverts d’une épaisse mousse dans laquelle on aurait volontiers fait la sieste. À notre grande surprise, nous avons retrouvé, au milieu du chemin, le couple de français qui sont nos voisins de marina et qui nous avaient gentiment invités à souper le soir même. On a donc passé un moment extra en leur compagnie, et je vous assure que le petit dernier, Damien, ressemble à Peter Pan (en mitaines, puisqu’il avait apporté les siennes pour la balade !).

De retour sur le bateau, opération lavage, puisqu’il me faut aligner 3-4 machines pour écluser toute la lessive en retard, sans parler des housses de couette du bateau ! Le soir, cap sur le bateau de Céline et Éric, qui trône fièrement derrière le nôtre, pour une des soirées les plus mémorables de ces dernières semaines. En effet, tout a commencé par un apéro à rallonge, les enfants se sont amusés comme des fous sur le bateau immense (2 chambres doubles, une cabine avec 4 lits). L’antre des enfants (Juliette et Damien) est une petite cabine avec 2 couchettes à l’avant, sous un plafond très bas, surchargé de jouets et de dessins accrochés sur les murs. Un endroit magique que les 3 mousquetaires ont eu grand plaisir à découvrir. Ensuite, on a envoyé tous les mousquetons manger sur notre bateau, tandis qu’on mangeait de notre côté. Puis ils se sont plantés devant un film et ont fini par se coucher vers 23h. Et nous, on a refait le monde autour d’un bon repas et de quelques verres. Et il faut croire que le monde, ça prend du temps à refaire, puisqu’on a devisé comme ça jusqu’à… 6 heures du mat ! Une rencontre assez exceptionnelle, où nous avons écouté leur histoire passionnante. Cette famille, qui fait le tour du monde sur son voilier, nous a raconte les très belles et émouvantes histoires  de leurs bateaux ou des bateaux qu’ils ont skippés : La Mauve, le Bellem, Douce France, Tiara, Maritea.

Merci pour cette rencontre et ce partage.

Mercredi, jour de ménage ! Après 2-3 heures de dodo, retour du turbin pour finir les lessives, ce qui va s’avérer ardu, étant donné que la marina a une coupure d’eau… Alors on se contente de bricoler un peu, on laisse les enfants à leurs nouveaux copains, et on file mettre à sec Lam pour l’hiver. Gros ménage, rangement des valises (tâche titanesque si on en juge par le nombre de valises et de sacs…). Épuisant, surtout avec la chaleur, mais pas le choix. On file le soir à Machico pour une nuit d’hotel, on retrouve là-bas Catherine, Jean et Antoine pour un dernier souper sympa, et on s’endort sur les hauteurs de Machico.

(Visited 43 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.