Faire la peau à la mère parfaite

Crapauds cherchant à fuir la MP

Crapauds cherchant à fuir la MP

Voilà. Ce matin, les gars sont tous partis au tennis. Je me retrouve seule à la maison. Mon grand projet : faire le ménage. Profiter de l’absence de mes principaux fauteurs de bazar pour aérer l’espace. La mère parfaite me crie à l’oreille : « AU BOULOT            ! ». Et moi, ce matin, j’ai envie, besoin, de lui casser la gueule, à la mère parfaite. Envie de lui expliquer qu’elle peut aller se faire voir chez les ploucs, à cette harpie infatigable qui me presse sans arrêt de faire tout, et même plus, et toujours pour les autres. Quand il s’agit de moi, elle s’impose aussi : il faut que je sois mince, jeune, jolie, sans défauts, gomme-moi ces cernes, maquille toi un peu plus, fais-toi des ongles oblongs, c’est du meilleur effet… Ça me diminue, un personnage pareil. Il n’y a alors plus aucun espace pour la petite Fanny qui a des désirs différents, qui a besoin de cet espace que l’autre folle occupe pour s’évader un peu. Travailler, je n’ai rien contre, mais me tuer à la tâche parce que la mère parfaite (je vais l’appeler MP, tiens, pour Mangeuse de Plaisanterie, ou Moissonneuse de Paradis) a décrété qu’il fallait gagner sa croûte, et le plus longtemps, le plus lucrativement possible, JE NE SUIS PAS D’ACCORD!

MP me bouffe la vie, tous les matins, avec la liste des tâches qu’elle me balance sous le nez, alors que je viens à peine de poser le pied par terre. Moi, ma petite fille intérieure est encore en train de tricoter un rêve éperdu au fin fond de la pampa, mais l’autre débarque, avec ses ciseaux bien aiguisés, et elle coupe à vif dans le morceau d’images et de lumière que la petite venait juste d’assembler. Une misère, celle-là, je vous dis!

J’ai donc envie de lui faire la peau. De lui gueuler dessus jusqu’à ce qu’elle se ratatine. Envie de lui beugler que j’ai le droit de lever le pied, d’être mal fagottée (quelle belle invention, le jogging, tout de même!), mal maquillée (voire pas maquillée du tout, horreur suprême!!), de pleurer devant mon gamin si le cœur me le chante (y a quand même eu un psy pour me reprocher ça il y a 2 semaines : voyons madame, vous ne pouvez quand même pas pleurer devant votre enfant!), laisser la maison dans un bordel inouï (et faire du passage du salon à la cuisine un parcours d’obstacle avec tous les bricolages de Laé qui jonchent le sol…), ouvrir une boîte de sardines pour le lunch (et passer par la fenêtre le bon repas équilibré, végétarien et biologique), manger avec les doigts (et les essuyer ensuite sur le bon vieux jogging)… J’ai besoin de me lâcher, et de jeter MP au fond de la cour de mes voisins qui, ma foi, aiment tellement jardiner qu’ils auront peut-être l’idée de l’enterrer, elle et tous ses arguments malsains, ses scrupules de mégère et ses règles perpétuelles, sous des kilos de terre. Ça finira d’ailleurs peut-être par faire un vaillant compost, une mayonnaise pareille. J’irais alors au printemps chercher quelques brouettes de ce mélange pour y faire pousser des fleurs de tendresse, des arbres de patience, quelques pieds de mélancolie douce, et, surtout, des brassées de temps perdu. Ce temps qui se faufile entre les tâches à accomplir, et sur lequel je n’arrive plus à mettre la main. Une main qui aimerait, le temps d’une chanson, pouvoir caresser le pelage de Lilli ou faire de la guitare, tiens!

(Visited 32 times, 1 visits today)

Une réflexion au sujet de « Faire la peau à la mère parfaite »

  1. MP dictateur, certainement pas!
    MP à rejeter définitivement, probablement pas!
    Et s’ils en faisaient un peu plus: ils sont bien capables de comprendre. Est-ce qu’ils ont lu le blog? Un peu de désordre n’a jamais tué personne, et la vie sociale est à vivre en société, par tous les acteurs.
    Donc, non à la tyrannie dans la tête, non à la partition jouées toute seule et oui à garder l’équilibre entre “raison et sentiments”. Il faut des deux!!!
    Je t’embrasse
    Daddy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.