Samedi 11 déc: après le calme, le vent

Ce matin, Ben m’appelle, désespéré: pas de vent, enfin, 2 noeuds, une misère… Ils ont mis le moteur depuis quelques heures, il m’appelle pour que je télécharge la carte météo et lui donne des infos sur les prévisions dans les prochaines heures. Verdict: prendre son mal en patience. Finalement, on a dû influencer les éléments, car le vent vient TOUT juste de se lever!

Ben vient de me rappeler pour me dire qu’en plus d’avoir monté la grand voile et de faire du 7 noeuds de vitesse, ils sont entourés par les dauphins! Il en aurait une vingtaine autour du bateau qui les accompagnent, et il y a aussi une femelle avec son bébé! Ils sont tout contents de voir ça, surtout Benoît qui est de nouveau dans une forme olympique et s’est probablement amariné à l’heure qu’il est.

Les dauphins

Les dauphins sont des mammifères marins qui font partie, comme les baleines, de la famille des cétacés. Ils sont très sociables (ils vivent en groupe) et qui vivent souvent le long des côtes. Ils se déplacent en bancs et pêchent se nourrir de petits poissons comme les sardines, qu’ils pêchent en groupe: un dauphin repère un banc de poisson, avertit le groupe qui encercle alors le banc et alors chaque dauphin va ouvrir sa gueule tandis que les autres contiennent les poissons.

Lorsque nous étions allés à Marineland, aux États Unis, l’an dernier, nous avions fait la connaissance de Nellie, la plus vieille dauphine en captivité (elle avait 57 ans!). On avait aussi appris que, même si les dauphins aiment jouer avec les hommes et arrivent à communiquer avec eux, ils restent des animaux sauvages, et il vaut mieux éviter d’aller jouer avec eux dans la mer parce qu’ils pourraient avoir des réactions imprévisibles. Ils sont aussi très puissants et peuvent arriver à tuer un requin grâce à leur queue…

Quand ils rencontrent un bateau, comme l’équipage de Lam en ce moment, ou quand nous étions à Cap Finisterre l’été dernier, ils se mettent à suivre le bateau parce qu’en avançant, celui-ci fait une tranchée dans l’eau et un remous qui leur permet d’avancer encore plus vite. Ils plongent autour du bateau (et c’est chouette d’avoir un trampoline, comme sur notre catamaran, car on peut les voir par au-dessus) et réapparaissent, ils nagent très vite et parfois sautent en l’air, pour jouer. Dans le fond, c’est un peu les enfants de la mer! On peut les entendre communiquer par ultra sons, des sons qui ressemblent à un très petit sifflement. Enfin, l’évent qu’on aperçoit sur la photo leur permet de respirer, et pour cela, ils sont obligés de revenir à la surface régulièrement pour prendre l’oxygène dont ils ont besoin pour vivre.

(Visited 23 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.