Quand ça cogne…

Aujourd’hui, il est prévu qu’on mette le cap sur le Nord pour débuter notre trip sur les côtes françaises. On récupère donc Jean-Marie, l’oncle de Ben, qui arrive avec équipement canne à pêche, et on embarque. On part donc, pétole molle au programme, on met les moteurs, mais après 2 heures de nav’, le vent se lève alors on lance les voiles, gentiment.

Premier vrai test pour Lam, puisque jusqu’à maintenant, le vent a été assez limité, alors qu’aujourd’hui, on tape tout de suite dans le 15-20 noeuds. Pas déçus du voyage, de la houle jusqu’à 1 mètre, vent de face donc on fait du près, et ça brasse pas mal! Histoire de confirmer que, dès le 20 noeuds, on prend un ris sans se poser de questions! Ce que l’on fait, parce que je commençais à gueuler que Lagoon faisait de la publicité mensongère, à prétendre qu’on naviguait avec le vase sur la table sans que les fleurs s’écrasent sur les vitres!

Finalement, on finira par tomber les voiles, parce que ça commençait à chauffer un peu et que ce n’était pas top confort. Mais faut noter qu’en étant aussi haut sur l’eau, on a pas pris de douche gratuite version salée, et que j’ai quand même pu nous cuisiner une belle omelette… On est donc pas mal convaincus que notre ancienne cave (comprendre le Bénéteau) ne nous manquera pas trop pour le tour du monde!!! (j’entends d’ici les fervents supporters de monocoque me crier aux oreilles que je m’ensnobise grave, mais j’assume!).

(Visited 51 times, 1 visits today)

Une réflexion au sujet de « Quand ça cogne… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.